Patch Tuesday – Décembre 2018

Microsoft a publié ce mardi son patch Tuesday mensuel, comme souvent, il existe des inconvénients ou des risques mineurs décrit par l’éditeur. En voici un résumé pour ce mois de décembre.

  • Windows 10, version 1809

Pas de problèmes connus à ce jour.

  • Windows 10, version 1803

Après avoir installé l’aperçu de qualité du mois d’août ou la mise à jour du .NET Framework du 11 septembre 2018, l’instanciation de SqlConnection peut générer une exception. Microsoft travaille sur une résolution et fournira une mise à jour dans une prochaine version.

Après l’installation de cette mise à jour, certains utilisateurs ne peuvent pas épingler un lien Web dans le menu Démarrer ou la barre des tâches. Microsoft travaille sur une résolution et fournira une mise à jour dans une prochaine version.

  • Windows 10, version 1709

Après avoir installé l’aperçu de qualité du mois d’août ou la mise à jour du .NET Framework du 11 septembre 2018, l’instanciation de SqlConnection peut générer une exception. Microsoft travaille sur une résolution et fournira une mise à jour dans une prochaine version.

  • Windows 10 version, 1703

Après avoir installé l’aperçu de qualité du mois d’août ou  la mise à jour du .NET Framework du 11 septembre 2018, l’instanciation de SqlConnection peut générer une exception. Microsoft travaille sur une résolution et fournira une mise à jour dans une prochaine version.

  • Windows 10, version 1607 et Windows Server 2016

Après avoir installé l’aperçu de qualité du mois d’août ou la mise à jour du .NET Framework du 11 septembre 2018, l’instanciation de SqlConnection peut générer une exception. Microsoft travaille sur une résolution et fournira une mise à jour dans une prochaine version.

  • Windows 7 Service Pack 1 et Windows Server 2008 R2 Service Pack 1

Après avoir appliqué cette mise à jour, le contrôleur d’interface réseau peut ne plus fonctionner avec certaines configurations logicielles client. Cela est dû à un problème lié à un fichier manquant, oem <numéro> .inf. Les configurations problématiques exactes sont actuellement inconnues.

Pour localiser le périphérique réseau, lancez devmgmt.msc. Il peut apparaître sous Autres périphériques.

Pour redécouvrir automatiquement la carte réseau et installer les pilotes, sélectionnez Rechercher les modifications sur le matériel dans le   menu Action.

Vous pouvez également installer les pilotes du périphérique réseau en cliquant dessus avec le bouton droit de la souris et en choisissant Mise à jour.  Choisissez ensuite Rechercher automatiquement le pilote mis à jour ou Parcourir mon ordinateur à la recherche du pilote.

Windows – Blocage des mises à jour Win7 et Win8.1 en fonction du processeur

Il y a un an (en janvier 2016), Microsoft avait annoncé que le support de Windows 7 et Windows 8.1 prendrait fin à compter de juillet 2017 pour les PC est équipés d’un processeur x86 de dernière génération (Intel Core 6th Gen Skylake et Amd Bristol Ridge). Il n’y aurait donc plus de mises à jour pour ces configurations et seuls les anciennes versions de CPU continueraient à obtenir des patchs pour Windows 7 et 8.1.
Microsoft avait finalement renoncé à cette mesure deux mois plus tard à cause des levés de boucliers du monde informatique. Le support allait de nouveau jusqu’aux dates initiales soit le 14/01/2020 pour Windows 7 et le 10/01/2023 pour Windows 8.1.

(suite…)

Windows 7 et 8.1 – Nouveau mode pour les Updates

W7

Au mois de mai, Microsoft publiait une Mise à jour global de ces deux ancien OS et passait à une mise à jour cumulative pour les patchs non de sécurités.  Aujourd’hui, Microsoft annonce que suivant les demandes de ses clients, une seule mise à jour cumulative sera publiée chaque mois.

(suite…)

SCCM – Scénario de refresh Windows 7 vers Windows 10

sccmlogo
Migrer dans l’entreprise de Windows 7 vers Windows 10 peut se faire de plusieurs manières. La première et qui semble la plus simple est l’utilisation de WSUS. Mais ce scénario présente des problèmes. En effet, il est impossible de passer d’un système x32 à x64 ou de ne pas installer tous les applicatifs par défaut. La deuxième plus souple est l’utilisation de SCCM et d’USMT.

(suite…)