Microsoft a lancé son programme de bug Bounty pour Windows 10 le 26 juillet dernier. Il permettra aux chercheurs en sécurités (ou à des hacker) de toucher jusqu’à 250 000$ en fonction des vulnérabilités découvertes.

Le focus de Microsoft est fait principalement sur Hyper-V, avec la plus grosse prime. En effet, les plus grosses briques de sécurité de son OS sont basés sur celui-ci, comme Credential Guard ou même le navigateur Edge. Mais le reste de l’OS même en version ARM permet d’obtenir tout de même de 500 à 200 000$.

 

Vous pouvez bien entendu lire l’annonce avec le tableau de gain possible :

https://blogs.technet.microsoft.com/msrc/2017/07/26/announcing-the-windows-bounty-program/