Microsoft l’avait annoncé en avril, les mises à jour de fonctionnalités (build) auront maintenant lieux deux fois par an en mars et en septembre avec une durée de soutient de 18 mois pour chaque version.

La première version entièrement sur ce modèle sortira plus tard cette année avec la version Windows 10 Fall Creators Update (1709) avec al version Office 365 ProPlus correspondante. Mais déjà la version Windows 10 1703 (aka Creators Update) aura un soutien pendant 18 mois.

Dans le cadre de l’alignement de Windows 10 et Office 365 ProPlus, Microsoft abandonne les termes de CB, CBB et LTSB et adopte une terminologie commune aux deux produit pour faciliter la compréhension. Les deux termes les plus importants sont :

 

  • Semi-Annual Channel : Il s’agit des versions mises à jour en terme de fonctionnalités deux fois par an, (mars et de septembre), conçus pour la plupart des PC utilisés dans les organisations. Le soutien sera de 18 mois à compter de la date de publication. (Elle remplace les concepts Current Branch [CB] et Current Branch for Business [CBB].)
  • Long-Term Servicing Channel : Il s’agit de sorties moins fréquentes, prévues tous les 2 à 3 ans (la prochaine est prévue en 2019), conçues pour des ordinateurs spéciaux tels que ceux utilisés dans les systèmes de point de vente ou le contrôle de machines-outils ou du matériel médical. Chacune de ces versions sera soutenu pendant 10 ans à compter de la date de publication. (Elle remplace la Long-Term Servicing Branch [LTSB]). Attention, cette version gardera les mêmes limitations, il ne s’agit que d’un changement de terminologie.

Avec chaque version de la Semi-annual Channel, Microsoft ciblera tout de suite les dispositifs des utilisateurs et ceci progressivement jusqu’à un déploiement complet. Ces rings de déploiement seront basés sur la télémétrie reçu. Comme John CABLE le précise sur le blog Windows Experience , Microsoft recommande que les entreprises suivent la même approche en commençant par des déploiements ciblés pour valider que les applications, les périphériques et l’infrastructure utilisés par l’organisation fonctionnent bien avec la nouvelle version. Après l’étape de validation, un déploiement par Ring plus général pourra commencer.

 

Lire l’annonce : ICI