Pour rappel, ConfigMgr Prerequisites Tool aide les administrateurs à installer toutes les conditions préalables requises pour une hiérarchie ConfigMgr, les différents rôles de systèmes de site et bien plus encore.

Avec ce passage de version, l’outil s’offre une nouvelle interface bien plus moderne.

Voici une liste, non exhaustive des améliorations :

  • Entièrement réécrite en C # et WPF. Chaque section et fonctionnement de l’outil a été écrit pour supporter des appels asynchrones chaque fois que cela est possible. Avec la modification une expérience de tabulation plus simplifiée est ajouté. Un autre avantage de cette modification de langue est que l’outil ne comporte qu’un seul exécutable. Il demande également une élévation automatique de droit, de sorte que les problèmes liés aux privilèges non élevés soient éliminés.
  • Le choix de site principal ou de CAS n’installe que les éléments minimum requis pour que le type de site sélectionné soit installé avec succès. N’oubliez pas d’installer les fonctionnalités Windows pour un point de gestion et un point de distribution si vous prévoyez d’héberger ces rôles sur le même serveur que le type de site sélectionné. Un message apparaîtra affichant un rappel pour cette opération.
  • L’outil dispose maintenant d’une section paramètres, conçu pour faciliter son utilisation. Vous pouvez définir des informations d’identification alternatives, configurer une connexion à un serveur SQL et spécifier quelle autre source à utiliser lors de la tentative d’essai d’une installation de fonctionnalité Windows évidente.
  • L’installation de fonctionnalités Windows pour tout type de site peut maintenant être réessayée avec des fichiers source à partir d’un emplacement spécifique contenant les fichiers du système d’exploitation requis pour installer la fonction qui a échoué.
  • L’outil peut maintenant préparer un serveur pour le rôle de point d’enregistrement de certificat.
  • Les contrôles préalables pour le lancement de l’outil ont été optimisés.
  • La configuration d’Active Directory pour un environnement Configuration Manager s’est améliorée et est maintenant répartie sur plusieurs onglets. La détection automatique du propriétaire du rôle Schema Master et PDC Emulator a été ajoutée dans cette version. Le support pour fournir différentes informations d’identification lors de la création du conteneur System Management et l’extension du schéma Active Directory a également été ajouté.
  • Une nouvelle section complète pour SQL Server est présentée dans cette version. Vous pouvez maintenant configurer les paramètres d’utilisation de la mémoire de SQL Server, valider le classement correct pour que Configuration Manager soit utilisé pour la connexion SQL Server spécifiée, pré-créer la base de données Configuration Manager et diviser les fichiers en plus pour configurer les paramètres du fichier de base de données SSRS.

 

Pour le télécharger : ICI