sccm2012

Après l’annonce de la sortie de SCCM 2012 R2 SP1, voici une compilation de nouvelles fonctionnalités avec leur activation sur vos architectures.

Preferred Management Points

Description Officielle : ICI

Cela signifie que vous pouvez affecter à vos clients un des points de gestion préférées comme vous pouvez le faire pour les points de distribution à l’aide de limites de groupes.
Dans la CU3 vous pouviez pratiquement faire la même chose (Management Point affinity) mais sans vous servir des Limites de groupes
Cette fonction pourrait de beaucoup simplifié la hiérarchie de votre organisation.
Pour utiliser la fonction Preferred Management Points:

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller dans Administration / Site Configuration / Site
  • Cliquez sur Hierarchy Settings dans le ruban haut

NewFeature_sp1_1

  • Dans l’onglet General, sélectionnez Clients prefer to use management points specified in boundary groups et cliquez sur OK

NewFeature_sp1_2

  • Aller dans Administration / Hierarchy Configuration / Boundary Groups
  • Créer un nouveau groupe de limite ou sélectionner en un existant et cliquez sur Properties
  • Dans l’onglet Reference ( Vous remarquerez que le texte a été modifié pour ajouter des points de gestion à la liste des serveurs de site)
  • Cliquez sur Add et sélectionnez vos points de gestion souhaités

NewFeature_sp1_3
Tous les clients du  groupe de limite spécifique vont maintenant utiliser le point de gestion sélectionné.

Task Sequence Retry

La logique de séquence de tâches a été modifiée pour avoir la possibilité de configurer les options de relance lorsqu’un ordinateur redémarre de façon inattendue lors des étapes Install Application ou Install Software Updates.
Si vous déployez régulièrement via OSD, vous devez certainement connaître la liste des mises à jour qui nécessite un redémarrage multiple et qui amène votre séquence de tâches SCCM à l’échec .
Avant SCCM 2012 R2 SP1, l’étape de séquence de tâches ne faisait pas de nouvel essai et l’installation des mises à jour échouait en cas de redémarrage.
Voici comment activer cette fonctionnalité:

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller au Software Library / Operating Systems / Task Sequences
  • Cliquez-droit sur votre séquence de tâches et sélectionnez Edit
  • Allez à l’étape Install Software Update
  • Dans le volet de droite, sélectionnez l’onglet Options
  • Sélectionnez Retry this step if the computer unexpectedly restarts et spécifier combien de fois l’étape doit réessayer après un redémarrage.

NewFeature_sp1_4

Mise à niveau automatique du client

Vous pouvez maintenant exclure les serveurs des mises à jour automatiques du client.  C’est un ajout intéressant pour la mise à niveau de vos clients.

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller dans Administration / Site Configuration / Site
  • Cliquez sur Hierarchy Settings dans le ruban en haut
  • Dans l’onglet Automatic Client Upgrade
  • Une nouvelle case à cocher Do not upgrade servers a été ajoutée pour exclure les serveurs

NewFeature_sp1_5

Vérification de déploiement

Avez-vous déjà déployé par erreur une séquence de tâches sur la collection All Systems ?  Deployment Verification permettra d’éviter les erreurs humaines en définissant un niveau de risque sur les déploiements d’OS.
Pour cela, vous définissez une taille maximale d’une collection lors de la création des déploiements de séquence de tâches (Affichée ou cachée).  Cette fonction ne concerne que le déploiement de système d’exploitation et ne fonctionne pas pour les packages et applications.

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller dans Administration / Site Configuration / Site
  • Cliquez-droit sur votre site et sélectionnez Properties
  • Vous aurez un nouvel onglet Deployment Verification
  • Sélectionnez la valeur de taille maximale de la collection et l’action que vous désirez faire sur collection qui contient des serveurs de système de site

NewFeature_sp1_6

  • Aller dans Software Library / Operating Systems / Task Sequences
  • Cliquez-droit sur une séquence de tâches et sélectionnez Deploy
  • Un avertissement vous sera affiché disant que votre déploiement est un déploiement à haut risque

NewFeature_sp1_7

  • Sur l’écran : Select Collection, vous remarquerez que certaines collections sont cachées et ceci basé sur les paramètres que vous avez précédemment configuré

NewFeature_sp1_8

Import Driver

Afin d’améliorer la gestion des Drivers, l’assistant Import Driver contient maintenant une nouvelle phase de validation et de nouveaux filtres pour cacher certains pilotes.

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller dans Software Library / Operating Systems / Drivers
  • Cliquez-droit sur Drivers et sélectionnez Import Drivers
  • Entrez votre chemin UNC de l’emplacement des pilotes et cliquez sur Next
  • La nouvelle phase de validation s’affiche. (Notez que celle-ci est particulièrement lente.)

NewFeature_sp1_9

  • Une fois la phase de validation terminée, vous voyez apparaitre les nouveaux filtres et la nouvelle interface utilisateur, beaucoup plus intuitive

NewFeature_sp1_10
Lorsque vous ajoutez des drivers à des images de démarrage, vous disposez des mêmes filtres qui permettent de cacher les drivers qui ne sont pas de stockage / réseau et de masquer les pilotes qui ne correspondent pas l’architecture de l’image de démarrage.
La vue de la grille donne une vision beaucoup plus globale, sans avoir à cliquer sur chaque driver pour en voir les détails.

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller dans Software Library / Operating Systems / Boot Images
  • Cliquez-droit sur votre image de démarrage et sélectionnez Properties
  • Vous voyez la nouvelle interface utilisateur qui donne plus de détails sur les pilotes importés

NewFeature_sp1_11

  • Sélectionnez l’icône étoile pour ajouter de nouveaux pilotes à l’image de démarrage
  • Vous voyez les nouveaux filtres et la nouvelle interface utilisateur

NewFeature_sp1_12

Configuration Manager et Microsoft Intune

Il y a tellement de nouvelles fonctionnalités et de changements dans le SP1 que d’autres post suivront.  Dans celui-ci, nous avons décidé de parler de la fonction Compliance Policy.
Vous pouviez déjà faire avec DCM une politique de conformité pour les mobiles avant le SP1, mais Microsoft a décidé de la mettre en œuvre comme nouvelle fonctionnalité dans SP1.
Une des différences majeure de la politique de conformité par rapport à DCM est que vous n’avez pas à créer une ligne de base de configuration afin de la déployer. Vous créez la Politique et la déployez. C’est aussi simple que cela.
Pour créer une politique de conformité:

  • Ouvrez la console SCCM
  • Aller dans Assets and Compliance / Compliance Settings / Compliance Policies
  • Cliquez-droit sur Compliance Policies et sélectionnez Create Compliance Policies

NewFeature_sp1_13

  • Dans l’onglet General, entrez Name, Description, le niveau de non-conformité et cliquez sur Next

NewFeature_sp1_14

  • Sur Supported Platforms, sélectionnez la plate-forme et cliquez sur Next
    (Dans l’exemple, nous allons créer une politique pour Windows Phone)

NewFeature_sp1_15

  • Dans l’onglet Rules, sélectionnez les règles souhaitées et cliquez sur Next
    (Pour l’instant il n’y a pas autant d’options que dans DCM, ici, nous choisissons de créer une politique de mots de passe)

NewFeature_sp1_16

  • Sous l’onglet Summary, vérifiez vos paramètres et cliquez sur Next

NewFeature_sp1_17

  • Une fois créée, la prochaine étape consiste à déployer votre politique.  Cliquez-droit sur votre politique et sélectionnez Deploy

NewFeature_sp1_18

  • Dans la fenêtre Deploy Compliance Policy, sélectionnez la Collection des utilisateurs ou déployer la politique, les paramètres Alert, Evaluation Schedule et cliquez sur OK

NewFeature_sp1_19
Il encore beaucoup de nouvelles fonctionnalités non abordées ici à découvrir.

Voir l’article original : ici